Voyage organisé : quels sont vos droits ?

Dans un voyage organisé, tout est prévu, que ce soit l’hébergement, les restaurants, les activités, etc. Puis, vous n’êtes pas seul, d’autres participants font le même voyage que vous. Cela dit, si les choses ne se passent pas comme prévu. Alors, que faire ? Et, quels sont vos droits ?

Se renseigner sur le contenu du contrat

Avant le départ, il faut lire toutes les clauses du contrat proposé par le tour opérateur. Ce dernier peut fournir tous les détails des prestations et vous donner un maximum d’information sur le voyage autant que vous voulez. Renseignez-vous sur la date, le tarif, l’hébergement, le lieu de destination et le repas. Posez également des questions sur les activités, le nombre de participants, l’acompte et surtout le remboursement. Lors du paiement, le voyagiste doit vous remettre un contrat à signer qui vous servira de preuve en cas de litige. En effet, l’agence doit garantir le bon fonctionnement de tous les détails du voyage. Si la révision du prix est écrite en noir sur blanc dans le contrat, le tour opérateur peut l’appliquer uniquement si les prix du transport, des taxes ou encore du carburant ont été modifiés. Quoi qu’il en soit, le changement de prix doit être effectué au plus tard 30 jours avant le départ.

Que faire en cas d’annulation ?

Avant de partir, le voyagiste propose souvent une assurance annulation. Vous pouvez y souscrire ou non. Cependant, si vous êtes retenu pour des raisons personnelles, soit vous contactez l’assureur, soit vous versez une indemnité à l’agence. Si vous annulez 30 jours avant la date du départ, cela va de 30% du prix du voyage. Puis, vous devriez payer la totalité si vous désisteriez dans la dernière semaine voire au tout dernier moment. Une solution consiste à céder le contrat à une tierce personne. Par contre, vous devez informer le voyagiste via une lettre recommandée avec accusé. Toutefois, il faut respecter le délai de 7 jours au plus tard, car des frais supplémentaires vous seront demandés. Dans le cas contraire, l’agence peut aussi annuler si les participants ne sont pas suffisants. Elle va rembourser toutes les sommes reçues, dont les frais et les indemnités. Si, une fois sur place, les prestations ne vous conviennent pas, le voyagiste doit également indemniser les participants. Autrement, il faut recourir à la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *